Home » Lifestyle » Chaud devant

Chaud devant

L’exposition à de fortes chaleurs peut avoir de graves conséquences sur la santé. En période de canicule, détectez les signaux d’alerte et adoptez les bons réflexes.

Texte: Jérôme Beck / Photos: Antonioguillem, alexei_tm (beide Fotolia), Alain Rischard (Editpress), Leslie Schmit

En mai dernier le Luxembourg a connu un record de température sans précédent. Le thermomètre a grimpé jusqu’à 31,6°C. Du jamais vu! Selon «MeteoLux» il est extrêmement rare qu’on dépasse les 30°C durant le mois de mai. D’après les relevés effectués depuis 1947, ce fut uniquement le cas en 1988 et en 2009. Être exposé à des chaleurs aussi fortes nécessite en tout cas quelques précautions, car souvent nous sous-estimons les signaux d’alerte envoyés par notre corps.

«Surtout chez les personnes âgées, la sensation de soif peut être diminuée.» Dr. Joe Diederich

«En cas de déshydratation on a la bouche sèche. On a soif! C’est un réflexe du corps pour nous signaler qu’il a besoin d’eau. On transpire également. Suer, est un phénomène naturel qui permet à notre corps de se rafraîchir. Mais si la déshydratation augmente d’un cran, la production de sueur et le besoin d’uriner diminuent. On peut être sujet à une fatigue inhabituelle, des maux de tête, des crampes, des troubles de la conscience, des vertiges ou des nausées. Dans certains cas on peut observer une montée de fièvre», explique le docteur Joé Diederich.

S’hydrater, relève du bon sens me direz-vous. Mais en période de canicule certaines personnes sont plus exposées aux risques que d’autres. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes sous traitement médical et les seniors sont particulièrement concernés.

«Surtout chez les personnes âgées, la sensation de soif peut être diminuée. Il faut donc les encourager à boire», met en garde le docteur Joe Diederich. Il est conseillé de boire au minimum un litre et demi d’eau par jour. Mais avant tout, il est impératif d’être vigilant et de protéger les plus faibles du soleil et des fortes chaleurs. Les bons gestes doivent devenir des réflexes. Mouiller son corps, maintenir sa maison à l’abri du soleil et rester dans un endroit frais, éviter les efforts physiques et les boissons alcoolisées.

Pour les personnes qui prennent des médicaments, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son médecin. Autant de mesures préventives qui peuvent sauver des vies. Car un des grands risques, en période de canicule, est d’être victime d’un coup de chaleur ou d’une insolation.

«Dans ce cas précis, la personne concernée est en danger de mort. La température du corps dépasse les 40°C. Le corps n›arrive alors plus à contrôler la température. Il est vivement conseillé d’appeler le 112!», précise le docteur Diederich. Suite à la vague de grande chaleur en 2003, le ministère de la Santé a mis en place un «Plan national canicule». Il a pour objectif d’aider les personnes âgées, fragilisées et isolées en cas de grande chaleur en leur offrant des visites de surveillance et une aide à l’hydratation. Notez également, que lors d’une vague de grande chaleur, la Direction de la Santé déclenche l’alerte avec un rappel des conseils au public.

Plus d’informations: www.sante.lu Vous pouvez également contacter la Croix-Rouge au 2755-1100.

Protégeons nos animaux

Nos animaux de compagnie peuvent aussi souffrir de la chaleur. Il est donc primordial de les protéger en période de canicule.

«A partir de 20°C il est déconseillé de laisser cochons d’Inde, hamsters, lapins nains etc. au soleil. Ils sont particulièrement sensibles aux coups de chaleur. Placez leur cage dans un endroit frais à l’ombre. De préférence, gardez-les à l’intérieur», conseille la vétérinaire Romi Roth.

Nos chiens et nos chats ne sont pas en reste. Quand la température augmente, eux aussi peuvent souffrir de la chaleur.

«Alors que nous les humains nous transpirons pratiquement sur toute la surface corporelle afin de garantir un équilibre thermique en temps de canicule, les chiens n’ont de glandes transpiratoires que dans les espaces interdigitaux, c’est-à-dire entre leurs orteils. La majeure partie du travail de balance thermique sous la chaleur, est accomplie par halètement et en bavant, raison pour laquelle ils ont besoin de beaucoup plus d’eau», explique la vétérinaire.

«Ne laissez jamais vos animaux sans surveillance dans une voiture par temps chaud.» Romi Roth, vétérinaire

Par temps de canicule il est conseillé de lui laisser toujours de l’eau fraîche, de lui enfiler un tee-shirt humide et de refroidir les pattes de l’animal. Même si les chats tolèrent en général mieux la chaleur que les chiens, il est possible de tremper le bout de leurs pattes dans un peu d’eau. Cela ne concerne bien évidemment que les chats qui ne craignent pas l’eau.

«Ne laissez jamais vos animaux sans surveillance dans une voiture par temps chaud», rappelle Romi Roth. Des chiens meurent chaque année en été suite à la négligence de leurs maîtres. Si la température extérieure est de 24°C, en une heure elle peut grimper à 50°C à l’intérieur de l’habitacle de la voiture. «Un chien ne peut pas survivre à une température supérieure à 41-43°C.» Même avec une fenêtre entrouverte, ne laissez jamais vos compagnons à 4 pattes sans surveillance. «On a beau le répéter, hélas la tendance n’est pas à la baisse», déplore la vétérinaire.

Teilen ...Email this to someoneShare on Google+Print this pageTweet about this on TwitterShare on Facebook
Author: Philippe Reuter

Login

Lost your password?